Arnouville, le château des Machault au XVIIIe siècle

Vincent Pruchnicki

Au milieu du XVIIIe siècle, Jean-Baptiste de Machault (1701-1794), ministre de Louis XV depuis 1745, fait reconstruire son château d’Arnouville dans le Val-d’oise.

Sous la direction du cabinet de l’architecte Pierre Contant d’Ivry, le village d’Arnouville est transformé, de superbes dépendances sont élevées et la reconstruction du château entamée. Mais à la Cour, les postes ne tiennent souvent qu’à une lettre de cachet… Machault reçoit la sienne en 1757, remise sur ordre de Madame de Pompadour, son ancienne alliée. Les travaux sont interrompus avant l’achèvement du château, mais fort heureusement il est habitable.

Entre-temps, grâce à des revenus considérables, Machault aménage luxueusement cette demeure où il reçoit le roi et où il tient conseil. Damas, velours de Gênes, porcelaines montées de la plus belle qualité, meubles d’André-Charles Boulle et de BVrB II plaqués de laque du Japon et de porcelaine de Sèvres, objets exotiques et curieux, il n’épargne aucune dépense pour son appartement qui revêt un caractère officiel. on dit pourtant du cordon de sa bourse qu’il l’a solidement noué — il ne renonce d’ailleurs pas aux privilèges de sa position et la plupart des porcelaines de Vincennes-Sèvres qu’il possède lui ont été offertes par la manufacture.

À travers la découverte de la famille de Machault, de sa descendance, des vestiges du château et des œuvres d’art qui y ont figuré au temps du ministre, cet ouvrage soutenu par la galerie Bernard de Leye propose de dresser un état du domaine dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Il s’appuie sur les travaux de recherche commencés en 2007 dans le cadre d’un mémoire de Master II (école du Louvre) rédigé sous la direction de MM. Christian Baulez et Patrick Leperlier.

LE CONTENU DE L’OUVRAGE

– L’historique d’un château construit par Jean-Baptiste Machault, ministre de Louis XV, à Arnouville (Val-d’Oise), et l’inventaire de son mobilier et de ses œuvres d’art : un témoignage et la reconstitution inédite d’un ensemble d’objets fondamental d’un point de vue historique

– Des éléments biographiques sur la famille Machault.

– Une étude thématique : les fournisseurs, les chinoiseries, la manufacture de Vincennes-Sèvres…

– Un texte très riche, qui s’appuie sur de nombreux documents d’archives.

– De nombreuses photographies des lieux (vues intérieures et extérieures) et reproductions des œuvres et des objets qui meublaient le château au XVIIIe siècle.

LES AUTEURS

– Vincent Pruchnicki, diplômé de l’École du Louvre, est attaché de conservation à la ville de Gonesse et chargé de cours à l’École du Louvre. Il a également créé un cabinet de recherche-expertise en mobiliers du XVIIIe siècle. Il a écrit cet ouvrage à partir des recherches entreprises lors de son mémoire de Master 2.

– L’ouvrage est soutenu par Christian Baulez, conservateur en chef du mobilier de Versailles, qui en a rédigé la préface.

21 x 26 cm
120 pages en couleurs
couverture souple
28 €
isbn 978-2-35532-156-6

 

 

Où acheter ce livre ?

Acheter en ligne

(Expédition par nos soins sous 3 jours)